Les ingénieurs Art Sensitif

  L'association Art Sensitif accueille des bénévoles: étudiants, ingénieurs et bidouilleurs en électronique ou robotique désireux de confronter leur savoir-faire et leur désir d'innovation aux inhabituelles exigences technologiques des artistes.  

 

  Travailler avec des artistes.    Evolution des matériels de traitement d'information.  
 

 

Travailler avec des artistes, ou pour des artistes, est un véritable défi technologique et parfois humain.

Technologies:

En effet, les problématiques technologiques des oeuvres contemporaines sont infiniment plus complexes que les problématiques industrielles : dans un contexte technologique équivalent , par exemple en électronique industrielle ou en robotique, la taille d'un dispositif, son poids, son bruit, sa consommation énergétique, son esthétique, l'apprentissage du fonctionnement, la maintenance ne sont pas des obstacles majeurs.

Pour un dispositif artistique , au contraire, tous ces paramètres sont primordiaux. Il faut y rajouter l'adaptabilité du dispositif à différents lieux et à leur contraintes, par l'ajout de systèmes de réglage et de filtrage manipulables par l'artiste-même, ou le gestionnaire de lieu, et non par un technicien spécialisé. Ces fonctionnalités d'adaptabilité doivent aussi intégrer des paramètres divers comme le parasitage par d'autres dispositifs de capture et de diffusion, des parasitages réseau, lumière, son, hertziens, ou la présence de public.

Un langage commun:

Artistes comme ingénieurs ont leur propre vision de la technologie, des matériels et des mises en oeuvre de leurs concepts. Mais plus important que leur propre vision, ils ont aussi leur propre langage, ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes de communication.

 

 

Depuis un an ou deux, la puissance des ordinateurs personnels permet de gérer des flux et traitements multimédia interactifs complexes, en qualité de son et d'image tout à fait acceptables dans un contexte artistique, bien que l'on atteigne pas encore des qualités vidéo équivalentes au Broadcast ( dans les toutes prochaines années). Les opérations temps réel plus complexes peuvent dans certains cas s'effectuer en distribuant les tâches entre plusieurs ordinateurs reliés en réseau. Les opérations complexes liées à la 3D temps réel sont toujours l'apanage de machines spécialisées, stations de travail dotées de cartes dédiées, que l'on voit aussi apparaitre sur un marché non professionnel

Il est à noter aussi que la plateforme Mac, qui est majoritaire dans le domaine du multimedia interactif temps réel, ne sera bientôt plus la seule (efficace et chère) solution. En effet, Pure Data fonctionne parfaitement sur des PC sous Linux et correctement sur un Windows 'stable'... Bien que PD soit en développement constant, il ne permet pas encore l'ensemble des fonctionnalités de Max, qui bénéficie de plus de dix ans de recherches et d'ajouts. Inversement, PD dispose d'objets singuliers notamment pour des opérations de réseau, qui n'ont pas d'équivalent sur Max. Le développement actuel de PD sous MacOS X, aux fondements BSD, est aussi extrèmement prometteur lorsqu'on connait la proximité de l'univers Apple avec le monde artistique, le son, l'image, et les réseaux.

 
         

   Choix des technologies d'interaction pour Art Sensitif.      Premiers matériels Art Sensitif pour les adhérents à l'automne 2002  
 

 

Les matériels électroniques developpés actuellement par les chercheurs collaborant avec Art Sensitif sont des matériels de capture et de traitement d'information liés au protocole MIDI.

En effet, la quasi totalité des logiciels et matériels utilisés par les artistes de l'interaction utilisent ce protocole ancien, essentiellement en raison de l'universalité et de la puissance de Max, un logiciel de programmation orienté objet développé au début des années 90 par l'IRCAM, pour MacOS et Next, abandonné ensuite à une entreprise américaine qui continue à l'exploiter commercialement avec succès, puis maintenant développé en Open Source (disponible gratuitement ) par son premier concepteur sous le nom de Pure Data (ou PD dans les conversations).

Depuis trois ans, de nombreuses librairies d'objets multimédia sont apparues pour Max et PD, permettant de traiter ou générer audio, video et 3D en temps réel. De même, de nouveaux logiciels modulaires autonomes, utilisant les principes modulaires de Max, spécialement destinés aux artistes électroniques, ont vu le jour, gérant du protocole MIDI , audio, vidéo et réseau en entrées et sorties. 

 

 

Les adhérents de l'association auront la chance d'assister bientôt à la première présentation de nouveaux capteurs et matériels "maison", conçus par les ingénieurs collaborant avec Art Sensitif , avec un cahier des charges et une éthique tout à fait particuliers. Pour la plupart, ces technologies existent dans le commerce, disponibles à l'étranger, mais en assemblant plusieurs composants différents dont certains peuvent être très coûteux.

Les travaux des ingénieurs collaborant avec l'association ont pour but de régler ces problèmes d'assemblages, de disponibilité et de coût, comme de simplifier les interactions concepteur/matériel, les compatibilités win/mac/linux, la gestion du logiciel et du matériel par des non-spécialistes.

 

Charte technologique des boitiers capteurs, interfaces, et actionneurs conçus par les ingénieurs collaborant avec Art sensitif

-Adhérer à l'association

-Apporter ses compétences

 
 
   28/09/2002  

 Retour page d'accueil

 

 

_______________