Une infrastructure technique idéale pour les lieux de diffusion des arts électroniques et interactifs

 

  • Comment prévenir les aléas technologiques des arts de l'interaction ?
  • Comment associer esthétique, technologies électroniques et public?
  • Une proposition d'infrastructure pour lieu de diffusion

    par Jean-Noël Montagné, Francis Bras et Sandrine Chiri.

     

     Divers problèmes se posent à l'artiste ou au gestionnaire de lieu:

     

    Le matériel:

    Les oeuvres électroniques ou interactives sont souvent composées de multiples machines, de nombreux cablages et dispositifs fragiles, précisemment réglés, coûteux, pouvant poser des problèmes de sécurité ou de déréglage en présence de public. La cohabitation de dispositifs d'acquisition et de dispositifs de diffusion pose aussi des problèmes de parasitage.

     

    Le fonctionnement de l'oeuvre:

    L'utilisation de capteurs ou de systèmes de reconnaissance par caméra et ordinateur nécessite des règles de mise en oeuvre qui garantissent un fonctionnement optimal, tel que l'a désiré l'artiste ou le scénographe dans son atelier ou son local de répétition. Pourra-t'on recréer ou améliorer ces conditions dans le lieu de diffusion ? Comment gérer l'allumage et l'extinction de certains dispositifs sans la présence de l'artiste ?

     

    La gestion du public, déplacement et sécurité:

    Comment configurer les lieux pour des déplacements optimaux du public, dans le respect de la configuration souhaitée par l'artiste?

    Les facteurs liés à la présence du public ne sont pas toujours prévisibles malgré les précautions prises : sécurité des dispositifs, sécurité du public en respect avec des normes dont la sévérité est croissante.

     


     

     Il faut donc à la fois assurer la reproductibilité du dispositif interactif, ainsi que sa sécurité dans une diffusion publique. Les dispositifs à capteurs ou à reconnaissance par caméra nécessitent des précautions particulières. Il faudra selon le cas disposer séparément ou conjointement d'une isolation esthétique, acoustique, lumineuse, électrique, hertzienne, d'un dispositif de guidage ou d'orientation du public, tout en respectant les normes de sécurité en vigueur et les volontés de l'artiste.

    (voir aussi la liste de vérification entre dispositif et lieu)

     


     

     A la suite de nos expériences artiste/ingénieur/gestionnaire de lieux , nous pouvons conceptualiser une infrastructure idéale simple, dont voici le cahier des charges:

    -Les cablages, très présents dans les dispositifs actuels, doivent pouvoir être dissimulés et accessibles sans contrainte. Les éléments électroniques ne faisant pas partie du dispositif esthétique doivent pouvoir être dissimulés.

    -Les dispositifs de capteurs optiques ou accoustiques, de reconnaissance par caméra, imposent des structures de masquage ou d'occultation des lumières ou sons parasites. Il est donc nécessaire de disposer de structures modulaires facilement amovibles, pouvant isoler partiellement ou totalement certains dispositifs.

    -L'emploi de systèmes de reconnaissance ( capteurs, caméras )ou de sytèmes de diffusion sonore ou visuelle nécessite de disposer de systèmes d'accrochage rapide au sol, murs et plafonds, avec possibilité de déplacement.

    -Les circuits électriques de puissance doivent pouvoir être facilement coupés et isolés séparémént pour des raisons de sécurité, des raisons de mise en service ou d'extinction des dispositifs.

    -Les parasites hertziens et secteur doivent pouvoir être négligés sur les réseaux éléctriques, hertziens, informatique, video et audio.

     

     


     

    Le concept:

    Le modèle envisagé est un doublage total des murs, sols et plafonds, par un espace pouvant accueillir machineries, cablages et dispositifs d'accrochage de structures et appareillages. Ce dispositif est complété par des structures amovibles permettant de configurer l'espace à volonté. Une structure métallique à éléments orthogonaux et intervalles fixes est installée sur murs, sols et plafonds. Elle contient les éléménts cablés statiques ( 240 V, basse tension et réseau informatique) et les cablages temporaires.La profondeur de cet espace est suffisante pour accueillir ordinateurs, moniteurs et dispositifs de diffusion visuelle ou sonore.

    Des goulottes métalliques internes peuvent assurer une isolation éléctromagnétique parfaite, notamment pour les réseaux informatiques et les cables audio et video.

     

     


     

     

    Des éléments de masquage viennent s'accrocher sur cette structure et recouvrent la machinerie , tout en composant une surface rigoureusement plane.

    Leur dimension étant standardisée, ces éléments peuvent indifféremment s'adapter n'importe où, au sol , murs et plafonds, gràce à une technique d'accroche simple, sûre et facile à mettre en oeuvre.

     

    Deux modèles suffisent: un élément de "couverture", et un élément de jointure. Toute sortes de revètements et de matières sont possibles pour murs, sol et plafond. Leur matière et revêtement sont compatibles avec les normes incendie pour les lieux publics.


     

     

    Ces éléments sont conçus pour permettre la mise en oeuvre des différentes ouvertures pour cablages, capteurs, moniteurs-diffuseurs audio et video, éléments de sécurité et de contrôle. Les panneaux découpés pour des passages de cable ou de dispositifs de visualisation sont déposables à volonté de leur structure d'accroche pour être aisément remplacés ou réutilisés.

     

     


     

     

    Des panneaux additionnels de séparation peuvent se fixer sur la structure métallique interne. Ils peuvent être doublés pour contenir cablages et dispositifs latéraux. Un dispositif permettant la mise en place de sas accoustiques ou lumineux est également prévu.

     

     

     


     

    L'équipement permanent du lieu comprend des cablages puissance isolés et filtrés, accessibles sur différents points des murs, sous plancher et plafond. Les dispositifs d'arrêt d'urgence peuvent être disposés à n'importe quel point du réseau éléctrique. Un réseau informatique blindé est également déployé sur toutes les surfaces avec sa structure de distribution et d'alimentation.

     

     L'ensemble du système est conçu pour un usage sans compétences particulières, avec un outillage réduit, dans une perspective de modularité et de simplicité.

     

    Pour tous renseignements complémentaires contacter info@artsens.org

     

     

    ________________

     

    Séminaire Capteurs et interaction sensitive

     

    artsens.org

    Copyleft Artsens.org