L' Association Art Sensitif , la DRAC Ile de France et le CIREN présentent:
 

Séminaire

Oeuvres réactives et interaction à distance :
Technologies, réalisation, muséographie.

 

 

 

par Francis Bras, Jean-Noël Montagné


avec la participation de Sandrine Chiri, Antoine Schmitt, Christophe Buffet, Karl-Otto Von Oertzen, Alexandre Berthier, Anne Laforêt, Damien Henry, Cyrille Henry, Armando Menicacci, Emanuele Quinz,Yves Pazat, Jean-Louis Pazat .

Ce séminaire aura lieu les 11 et 12 Mars 2002, à Confluences, 190 bd Charonne 75020
Paris M° Alexandre Dumas

 

 

 

  Jean-Noël Montagné, plasticien, et Francis Bras, roboticien, détailleront les nouveaux systèmes d'interaction à distance entre spectateur / acteur et oeuvre. Ils aborderont les aspects historiques, théoriques, techniques et muséographiques de ces nouvelles technologies.

Ce séminaire, ouvert à tous, sera organisé en quatre demi-journées complémentaires. Les deux premières demi-journées seront plus orientées vers les interrogations des médiateurs, critiques, galeristes, commissaires d'exposition, gestionnaires de lieux:

 

 

-11 mars matin : Introduction à l'interaction à distance, Historique et théories, panorama des applications et des oeuvres actuelles, dans tous les domaines de la création contemporaine .

- 11 mars après-midi : Muséographie, scénographie, équipements, ressources.

Les deux autres demi-journées seront plutôt orientées vers la mise en oeuvre de ces technologies, pour les artistes, techniciens, ingénieurs et scénographes:
 
-12 mars matin : : Les capteurs.

- 12 mars après-midi : Les traitements, les actionneurs, caméras et reconnaissance d'image par ordinateur. réseaux, logiciels.

 

 

Le séminaire sera accompagné de videos et de démonstrations pratiques de capteurs, matériels et logiciels.

 

 



 Demi journée 1:

 Présentations de l'art interactif /art sensitif

Historique de l'interaction dans l'art
-naissance de l'art cinétique
-de l'art cinétique vers l'interaction.

Présentation de l'art interactif actuel
(sans capteurs à distance)

Présentation de l'art sensitif (ou réactif)
(interaction à distance, théorie de l'interaction sensitive)

État des lieux, artistes et oeuvres connues:
Domaines d'application: théatre, danse, spectacle, performances, musique, sculpture, installations, artistes et oeuvres connues.

Perspectives:
-Futurs capteurs spécifiques (non détournés de l'industrie)
-reconnaissance par caméra/ordinateur : présentation, utilisation, perspectives.

 Bibliographie, liens, librairies, lieux, artistes.

 
 


Demi journée 2:

 Impératifs muséographiques
 Facteurs de risque liés aux technologies électroniques,
moyens de les combattre ou...... le "plug and play" n'existe pas...

 
1/ Contraintes d'exposition

Oeuvres:
-inventaire des problèmes par capteur: parasites secteur, foudre, sonores, lumineux, thermiques, radio, capteurs de sécurité batiments.

Public:
-circulation du public pour le fonctionnement idéal de l'oeuvre.

Contraintes d'expositon en intérieur:
-sécurité vol et incendie modulables et réglables en fonction des oeuvres.
-prises déportées avec interrupteur d'arrêt d'urgence pour public et/ou personnel.

Contraintes d'expositon en extérieur:
-Préparation-installation. ===> visites préliminaires.
- équipement réseau , eau, électricité.
-Sécurité.
-Protection intempéries .
 2/ Procédures d'exposition

 Dialogue avec l'artiste:
Établissement d'une check-list technique, présentation de la check-list.

Délais :
-période d'adaptation-accrochage suffisante: disponibilité du lieu, espace de travail annexe avec ressources . Technicien réseau, éclairage-cablage: besoins ponctuels et variables.

 

 3/Un lieu idéal: 
 Espaces alternatifs et institutionnels: description d'un lieu idéal pour ces technologies.



 

Demi-journée 3:  

 Technologies: Les capteurs

Introduction
  - Rappel des notions : art interactif, art sensitif 
  - Structure d'une oeuvre
- Relations ingénieurs/créateurs: nécessité d'un langage commun.

 

 Inventaire des capteurs :
pour chaque capteur:
   - description, principe physique, applications
   - mise en oeuvre, limitations
   - modules de pré-traitement
   - contraintes d'exposition
   - disponibilités, ressources


 

Demi-journée 4:


  Traitement, actionneurs, reconnaissance par caméra 

Traitement:
- description du hard et du soft, possibilités et limites:
  -par boîtiers d'acquisition et de traitement spécialisés
  -par ordinateur : logiciels et cartes du commerce
  -par montage électronique spécifique (maison) pour intégration
- disponibilité, ressources. 
 Inventaire des actionneurs courants:
   - description
   - interface et controle
   - contraintes d'exposition (parasitages)
   - ressources


 Caméras et reconnaissance d'image par ordinateur

 Principes, applications artistiques:
- Capture 2D
  - Capture 3D (stéréoscopique)
  - Capture panoramique

 
 Traitements usuels :
  - Reconnaissance de forme
  -Comptage
  - Reconnaissance de couleurs
  - Tracking, suivi de trajectoire
  - Mesure

Choix d'une chaîne d'acquisition:
  - Caméras
  - Transmissions
 - Interfaces
 - Logiciels de traitement
  - Interfaces avec actionneurs

 

 

Conclusions